Alimentation de proximité, transformation écologique et sociale de l'économie

Thèmes centraux de la session de ce 14 février 2013 : l’économie et l’emploi.

Le contexte est difficile mais il ne serait pas responsable de ne donner que des réponses conjoncturelles à la crise multiforme que nous traversons.

Consommer les produits alimentaires de la région Centre : d'une volonté politique à des actions
Ce dossier a été l'occasion pour les élus écologistes de reposer la question de la proximité entre producteurs et consommateurs, d'insister sur la qualité de l'alimentation (sans OGM, sans pesticides, bio...). Nous portons ces démarches dans les lycées avec la restauration collective : sensibilisation des usagers, lutte contre le gaspillage, santé des lycéens, formation des personnels de cuisine, ces actions démontrent les possibles. Nous pouvons continuer à aller plus loin avec l'organisation et le développement de circuits-courts soutenus par ID en Campagne, ou encore dans les lycées en valorisant le travail des chefs de cuisine, les échanges et réflexions entre parents, éléves, producteurs, équipes autour de produits bio locaux.


Plan de mobilisation pour l’emploi et démarche d’élaboration d’un schéma régional de développement économique et social et de l’innovation (SRDESI)
Les élus écologistes sont intervenus pour peser afin que le nouveau schéma engage la région Centre vers la transformation écologique et sociale de l’économie, vers la relocalisation des activités, vers la création d’emplois nouveaux et de qualité. Les actes posés depuis le début du mandat prouvent qu'il est possible d'avancer dans cette direction. Les élus écologistes ont porté et portent des dispositifs comme l'efficacité énergétique dans les lycées, la rénovation thermique dans les les logements sociaux, la sensibilisation et la lutte contre la précarité énergétique, le prêt Prévéo...

La voie est donc ouverte : transition énergétique, rénovation thermique des bâtiments, développement des matériaux biosourcés, développement d’une économie de la fonctionnalité, développement de l'économie circulaire, soutien à une agriculture durable constituent des enjeux essentiels pour le maintien et la création d’emplois. Cette année d’élaboration peut aussi être l’occasion de :
- donner de nouvelles perspectives à l’économie solidaire, secteur à part entière capable d’indiquer une direction à toute l’économie
- donner des nouvelles perspectives au secteur industriel en terme de production et d'évolution des emplois
- changer les schémas préconçus et obsolètes pour prendre en compte les enjeux sociaux et environnementaux actuels


Rapport : "consommer les produits alimentaire de la région Centre"

Voir le rapport

Consommer les produits alimentaires de la région Centre : proximité producteurs-consommateurs

"Il conviendra cependant de vérifier que la qualité de ces produits corresponde bien aux attentes legitimes des consommateurs en terme sanitaire comme en terme gustatif sous peine de décevoir. J’insiterai particulièrement sur l’absence d’OGM, qui correspond à un engagement régional fort ."

Lire l'intervention de Michelle Rivet

Consommer les produits alimentaires de la région Centre : d'une volonté politique à des actions

"Forts du potentiel des 70 000 lycéens, demi pensionnaires ou internes qui fréquentent les restaurants scolaires des 100 lycées de la Région Centre, nous avons décidé d’agir dans le sens du rapprochement prôné par la communication, entre consommateurs et producteurs, et, plus précisément de promouvoir la consommation de produits bio dans les 10 millions de repas servis par an."

Lire l'intervention de Chantal Rebout

Consommer les produits alimentaires de la région Centre : d'une volonté politique à des actions

"En sensibilisant les jeunes, on peut espérer les détourner de mauvaises pratiques de consommation rapide, sans couverts, vers une consommation plus citoyenne. Mais c’est surtout la question de l’autonomie alimentaire qui se pose, et les moyens que l’on se donne pour aménager durablement le territoire, en relocalisant notre agriculture et en créant des emplois. Le soutien au développement de l’agriculture biologique répond aux enjeux de préservation de l’environnement et de santé publique."

Lire l'intervention de Sandra Renda

Consommer les produits alimentaires de la région Centre : d'une volonté politique à des actions

"Dans le dispositif « prévention - santé en action » que j’ai le plaisir de porter, nous favorisons l’acquisition de « bonnes « habitudes alimentaires. Ainsi des lycéens (lycées généraux, lycées professionnels, lycées agricoles) et des apprentis participent à des projet de prévention et de promotion de la santé dans 57 établissements de la région. L’an dernier ce sont plus de 20 000 jeunes qui ont participé a ces projets avec une approche globale touchant tous les champs de la santé."

Lire l'intervention de Saadika Harchi

Rapport : "Plan de mobilisation pour l'emploi et le développement économique"

Voir le rapport

Plan de mobilisation pour l'emploi et pour le développement économique : L’urgence c’est aussi la transition écologique de l’économie

"Continuer à laisser croire que demain on aura autant besoin qu’hier de raffineries de pétrole ou d’usines automobiles, c’est tromper les citoyens et particulièrement ceux qui sont ou seront les premières victimes des plans sociaux. N’agir qu’en défensive, c’est refuser l’exigence de l’heure : celle de la transition vers une économie d’avenir. "

Lire l'intervention de Jean Delavergne

Plan de mobilisation pour l'emploi et pour le développement économique

"L’appel à projets pour l’innovation dans les TPE et PME est une initiative de notre région qui permettra de donner une chance extraordinaire de développement pour des structures généralement exclues des dispositifs nationaux et européens et qui ont les plus grandes difficultés à convaincre les banques du fait que celles ci ne peuvent se garantir sur des biens immobiliers."

Lire l'intervention de Jean-Philippe Grand

Plan de mobilisation pour l'emploi et pour le développement économique

"Je souhaite m’attarder plus longuement sur la mesure 8 qui porte sur la rénovation thermique ambitieuse d’un nombre significatif de logements sociaux. J’ai déjà explique ici qu’en renforçant les exigences en juillet 2011, nous avons d’abord rencontré des réticences. Mais les bailleurs ont répondu et présenté des projets dans toute la région. Nous avons répondu en mobilisant des fonds FEDER au delà de ce qui était prévu initialement, et nos moyens mutualistes avec l’ADEME dans le cadre du CPER. Nous obtenons un programme pionnier en France eu égard au nombre des logements concernés et au niveau d’efficacité thermique atteint. Deux très gros projets totalisant près de 900 logements seront menés cette année. Pour la plupart des autres, les travaux sont d’ores et déjà engagés et souvent presque terminés."

Lire l'intervention de Gilles Deguet

Plan de mobilisation pour l'emploi et pour le développement économique : l'exemple d'ID en campagne

"Le dispositif ID en campagne est pleinement partie prenante de cette mobilisation dans les territoires ruraux. Une grande variété d’acteurs locaux produit des ID au grand étonnement parfois des élus hier réticents mis aujourd’hui plutôt convaincus. Et une ID c’est forcément de l’activité dans le territoire : ici un service, là une nouvelle activité économique. Une ID est en soi de l’emploi local pour rechercher et expérimenter, pour mettre en place et faire vivre des projets."

Lire l'intervention de Michelle Rivet

Communication "Proposition d'une démarche de lancement de l'élaboration du SRDESI"

Voir la communication

Proposition d'une démarche de lancement de l'élaboration du SRDESI

"Au moment où s’élabore notre schéma, il est d’abord indispensable de s’entendre sur les constats, sur les causes et c’est sans doute là que commence profondément notre débat politique. Ce que les écologistes n’ont cesse de répéter gagne certes du terrain et petit à petit, les discours . Mais cela impacte encore trop faiblement les pratiques. Trop souvent encore, nous sommes accusés ici de n’avoir ni le réalisme économique ni le réalisme social. Le réalisme économique serait de comprendre que sans aéroport et sans zones d’activités installées ici ou là au détriment de toutes logiques écologiques et en consommant des terres agricoles indispensables à notre avenir, point de salut. Pour nous le réalisme économique c’est de soutenir maintenant la transition vers une économie décarbonée, une économie circulaire, une économie relocalisée."

Lire l'intervention de Charles Fournier

Proposition d'une démarche de lancement de l'élaboration du SRDESI

"Madame la vice présidente, j’ai conscience de la difficulté de l’exercice de prospective auquel nous sommes invités. Heureusement, cette région ne part pas de rien, avec en particulier toutes les réflexions autour du SRADDT. Nous avons des bases de réflexion sur les modes de vie, l’agriculture, le tourisme, la bio diversité. S’agissant d’un schéma que vous avez à juste titre ré qualifié de social, il nous faudra sans doute aussi reprendre la réflexion sur les modes de partage du temps de travail. "

Lire l'intervention de Gilles Deguet

Proposition d'une démarche de lancement de l'élaboration du SRDESI

"Si, en région Centre, les orientations concernant les problématiques d’énergie, de climat, et de biodiversité sont identifiées, celles relatives aux ressources et aux déchets, au cœur des préoccupations des industriels et des écologistes, ne sont pas inscrites aussi clairement dans les priorités. Ces points sont pourtant fondamentaux pour préserver les ressources et créer de nouveaux emplois à forte valeur ajoutée et non délocalisables."

Lire l'intervention de Christophe Rossignol

Proposition d'une démarche de lancement de l'élaboration du SRDESI

"Le débat sur le SRDESI n’est pas seulement un débat d’experts aussi compétents soient ils, il doit associer la société civile et participer à la construction d’une nouvelle citoyenneté. Il s’agit de les associer aux processus plus que de donner des réponses ponctuelles."

Lire l'intervention de Sandra Renda

Voeu Contre les expulsions des organisations syndicales de salariés par les municipalités de Châteauroux et de Chartres

Lire le voeu proposé par les élus écologistes